Achat investissement Location prestige terrain Viager colocataire Déposer une annonce

Accueil > Actualités > Infos pratiques : Quitter la campagne pour la ville

Infos pratiques : Quitter la campagne pour la ville

Mercredi 09 Mai 2012 à 09:12
Infos pratiques : Quitter la campagne pour la ville

Nous sommes toujours plus nombreux à nous installer dans les grandes villes. Un choix de vie pas toujours facile à assumer, car de la magie promise par les cités à la réalité, il ya un fossé…
Nous recherchons tous une meilleure qualité de vie : ainsi, chaque année, plus d’un français sur dix quitte sa « province » pour les lumières des grandes villes !
La peur du chômage, l’impression d’un meilleur confort de vie nous pousse à quitter nos villages. Mais la réalité est souvent très différente : en ville, on retrouve tous nos soucis ordinaires, avec d’autres problèmes : les amis se font rares, les enfants ne s’intègrent pas facilement à la nouvelle école, et un déménagement entraînant des frais, le portefeuille supporte moins bien la vie urbaine, plus chère… Mais qu’elle soit une déception ou une réussite, l’expérience reste enrichissante : c’est l’occasion d’un changement de vie, que l’on veut meilleure, et de faire mentir l’adage selon lequel « l’herbe n’est pas plus verte ailleurs »…
Changer de lieu, c’est toujours une épreuve. D’abord parce que, même si on a bien préparé cette aventure, on idéalise toujours un peu la nouvelle ville où l’on va vivre, c’est une réaction normale.
Un déménagement, c’est souvent l’envie d’un nouveau départ, l’envie de connaître autre chose : on change de maison, de relations, de travail. Mais ça entraîne des difficultés dont la plus grande est la perte de repères. Et les habitudes sont longues à reconstruire. Surtout dans une grande ville où l’intimité est difficile. Si l’on a dès le départ des objectifs très précis, ce changement peut conduire à une bien meilleure connaissance de soi, à une plus grande maturité. Avoir à faire ses preuves tant au niveau professionnel qu’humain, ne peut qu’éveiller l’esprit. Par ailleurs, le besoin de faire de nouvelles rencontres est une occasion de s’ouvrir à d’autres types de personnes que celles que l’on fréquentait avant. En revanche, l’expérience peut s’avérer désastreuse si on se prépare mal au départ. Se couper brutalement de ses racines entraînerait un total bouleversement : il faut savoir faire face à la solitude des premiers temps, et ça n’est pas donné à tout le monde ! C’est pourquoi la décision d’aller ailleurs doit être murement réfléchie.